Maman & Enfant

L’alimentation de votre bébé au coeur d’un bon démarrage dans la vie

Article précédentVotre set de rasage Weleda
Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson. Ses bienfaits sont multiples :

Pour le bébé :

Pour la maman :

Pour sevrer bébé il faut  procéder de préférence par étape et choisir un lait relais qui est formulé au plus proche de la composition du lait maternel. Il a teneur réduite en protéines et aminogramme avec des protéines de hautes valeurs nutritionnelles, il a un mélange de lipides d’origine laitière et végétale pour faciliter la transition en respectant le métabolisme de bébé. Pour cette transition bébé à des selles comparables à celles d’un bébé nourri au sein.

Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson. Ses bienfaits sont multiples :

Pour le bébé :

Pour la maman :

Pour sevrer bébé il faut  procéder de préférence par étape et choisir un lait relais qui est formulé au plus proche de la composition du lait maternel. Il a teneur réduite en protéines et aminogramme avec des protéines de hautes valeurs nutritionnelles, il a un mélange de lipides d’origine laitière et végétale pour faciliter la transition en respectant le métabolisme de bébé. Pour cette transition bébé à des selles comparables à celles d’un bébé nourri au sein.

b8814f8b23d0526c6998b7b495bde3a0

Les coliques du nourrisson sont fréquentes et s’arrêtent habituellement au bout du 3ème mois, mais il peut arriver que bébé continue à se tordre de douleurs et ceci est tout simplement lié à son immaturité intestinale. Elles se manifestent par des pleurs, des agitations et parfois des émissions de gaz. Bébé pleurera 3H/jour, 3jours/ semaine et plus de 3 semaines. A ce moment là maman peut choisir d’adapter son alimentation en choisissant un composé de protéines partiellement hydrolysées pour une meilleure digestibilité, avec une teneur réduite en lactose pour réduire la fermentation colique, ce lait contient également des probiotiques pour renforcer le confort digestif et réduire les phénomènes inflammatoires.        

b8814f8b23d0526c6998b7b495bde3a0

Les coliques du nourrisson sont fréquentes et s’arrêtent habituellement au bout du 3ème mois, mais il peut arriver que bébé continue à se tordre de douleurs et ceci est tout simplement lié à son immaturité intestinale. Elles se manifestent par des pleurs, des agitations et parfois des émissions de gaz. Bébé pleurera 3H/jour, 3jours/ semaine et plus de 3 semaines. A ce moment là maman peut choisir d’adapter son alimentation en choisissant un composé de protéines partiellement hydrolysées pour une meilleure digestibilité, avec une teneur réduite en lactose pour réduire la fermentation colique, ce lait contient également des probiotiques pour renforcer le confort digestif et réduire les phénomènes inflammatoires.        

telechargement

Notre engagement dans la préservation de notre planète nous conduit de plus en plus à être vigilantes sur la qualité de ce que nous donnons à bébé. L’alternative biologique répond aux besoins nutritionnels de bébé comme un lait de nutrition quotidienne classique. Les apports en vitamines et minéraux sont conformes aux exigences et règlementations en vigueur en terme de nutrition infantile.

picot-lait-riz-2eme-age-800-grL’alternative végétale :

Il est possible aussi d’opter pour une alternative végétale afin de répondre à plusieurs problématiques : bébé a une intolérance au lactose et se retrouve avec un transit rapide,  bébé a un épisode diarrhéique et ne peux pas avoir une alimentation au lait de vache, la famille a des convictions alimentaires (végétarienne ou végan).

 

mapharmacienne-picotha2Le bébé atopique : 

Si dans la famille on a déjà observé des antécédents d’allergies et si l’on soupçonne une allergie aux protéines de lait de vache, choisir un lait HA (hypoallergénique) sera de mise.  Ce lait aura une composition au plus proche du lait maternel avec 100% des protéines hydrolysées.

telechargement-1Le bébé glouton :

Pour satisfaire un bébé qui réclame tout le temps, il peut être utile de choisir une formule normocalorique c’est à dire sans apport d’énergie supplémentaire avec un complexe glucidique à libération énergétique progressive. Ainsi bébé aura la sensation d’avoir mangé plus alors que ce ne sera pas le cas et maman n’aura pas à rajouter trop tôt des céréales pour épaissir le repas de bébé.

La diversification :

La diversification intervient généralement à partir du 4ème mois de la vie de bébé et débute par l’apport d’un repas par jour qui se composera d’autre chose que du lait maternel ou du biberon classique. En générale, il s’agira d’un fruit puis de céréales et plus tard de légumes, de poisson, de viandes blanches et enfin de petits gâteaux adaptés à la main de bébé et qui aident à la percée dentaire.